Le luxe c’est fort en chocolat

Le mois de mai débute avec le making of de la campagne Chanel Métiers d’Art Paris-Dallas. Un film un peu « bisounours » comme le sont la plupart du temps les vidéos de coulisses, et qui pointe du doigt l’entrée du luxe dans le meilleur des mondes, où tout va pour le mieux. (On y croisera certainement Lucienne).

Depuis quelques jours Guerlain nous propulse dans l’univers magique des dessins animés.
La Maison nous emmène là-haut au dessus des nuages, où se trouve sa fantastique « Météorites Factory ». Chaque perle y est remplie de pigments de couleur et de lumière.
 
 

Aussi, Lacoste Live nous emmène dans l’univers des mangas avec l’artiste Sanghon Kim. Les « gentils » y combattent les « méchants », grâce à leur maillot magique, sous les couleurs du crocodile. 
Pour découvrir la collection capsule c’est ici.



Pendant ce temps au London’s Soho Hotel, Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler prennent une traditionnelle tasse de thé en compagnie de leur hôte, Miss Piggy.



Last, but not least, « Candy Florale » de Prada poursuit son voyage fantastique en illustrations.
Les images animées réalisées par François Berthoud sont très réussies, puisque que l’histoire joue parfaitement de l’innocente simplicité des films de notre enfance. Quel plaisir ! La rétro-gaminerie rappelle à la douce espièglerie de l’enfance, et dont on ne sent ici aucune prétention, si ce n’est du pur amusement. Cette BD digitale nous propulse tout à fait dans le monde merveilleux de Candy, beaucoup plus que le film de la campagne.

prada-candy-florale-le-voyage-fantastique-de-candy

prada-candy-le-voyage-fantastique-de-candy

 

Et BAM ! ça fait des chocap…