Sortis du moule

Fauchon célèbre les 80 ans de Lacoste en éclairs

Gourmandises imprimées, saveurs stylisées, petits délices tout frais sortis du moule… Quand la mode et le culinaire se rapprochent, c’est pour mieux égailler nos papilles. Des décloisonnements d’univers surprenants, constructeurs de nouvelles émotions : ces associations prolongent les sensations dans une expérience esthétique plus fusionnelle.
Parce que le style est une affaire de goût, ce dernier habille nos sens de sublimes saveurs. Il élargit les domaines d’expression des jeunes créateurs comme des plus grandes Maisons.


Brunch couture sur mesure :


Chaque dimanche, l’hôtel W Paris-Opéra organise des Bunch Couture, unissant l’expertise du chef Sergi Arola et l’intuition de créateurs de mode.
Cette association créative renouvelée tous les mois, donne vie à un menu exclusif inspiré des couleurs et des lignes de la jeune griffe. Une playlist préparée par la marque accompagne les plats.
En juin, Sergi Arola rencontre La Comédie Humaine.

© Quentin Saunier

Par ailleurs cet été, du 4 juin au 30 septembre, l’hôtel ouvre une terrasse éphémère dédiée au design. Le « Sparkling Garden » accueillera les oeuvres de designers révélés au salon Maison & Objet. La scénographie du lieu a été confiée aux créateurs « LAQ » et « Volupt ».

© Quentin Saunier

Légumes expressifs

Les designers Christoph Brach et Daniera ter Haar ont créé le studio « Raw Color« . Leurs projets révèlent la nature des couleurs, notamment à travers les légumes. Ceci par exemple est une représentation de l’une de leurs teintes hybrides.  


C’est ainsi qu’ils ont réalisé le look-book et la campagne Printemps/Eté 2013 du label Ontour, engagé dans la “Guerilla Gardening”.
La marque inspirée par le « jardinage urbain », crée des vêtements fonctionnels dans un esprit sportswear/chic. 



Séance de style pour une approche culinaire 



Le chef Nuno Mendes et la designer Julia Muggenburg ont concocté ensembles un exercice de style surréaliste pour le journal « The Gourmand ». La créatrice a prêté ses bijoux et mis à disposition une partie de sa garde robe, pour valoriser les plats imaginés par le chef étoilé Nuno Mendes. Un clin d’oeil au fameux « Chicken and Jewelry » d’Helmut Newton.

Les pieds dans le plat

Quels seront les ingrédients de demain ? Provoquer l’accessible par un regard décalé, car rien n’est plus désirable qu’un fin mets inaccesible. 
Maxime Ballesteros  

Comments ( 2 )

Comments are closed.