L’esprit SO COOL de la Fashion Week de Paris

De la discrétion des backstages au show sur les podiums, entre deux défilés ou en campagne, le cool n’a jamais été aussi chic. Derrière la rigueur du processus de Création surgit l’expression d’une sensibilité suffisamment cool pour être chic.
Voici quelques détails SO COOL repérés lors de la Fashion Week de Paris.

Chez Lanvin, comme si on en doutait encore, la COOL attitude s’affiche en toute liberté. Les mots CoolHappyHelpHotLove s’inscrivent au bout de grosses chaînes autour du cou, rafraîchissant les petites robes noires. 



Hedi Slimane pour Saint Laurent Paris a présenté une collection rock décontractée, mêlant cuir, paillettes, chemises à carreaux, et robe oversize. Un esprit grunge en rupture avec les références d’Yves Saint Laurent qui ne fait pas l’unanimité.




Chez Chloé, Clare Waight Keller a présenté sa tenue de détente ultra luxe : pull en patchwork de fourrure et pantalon de survêt’ en cuir.



Stella McCartney a aussi présenté sa tenue cocooning, un total look cachemire pour les journées détente. 

On a vu Marc Jacobs saluer en pyjama de soie à la fin du défilé Louis Vuitton. Suffisamment cool pour être chic.


Et on a même surpris Karl Lagerfeld souriant entre deux interviews !



Suffisamment cool pour être chic.
Une vague de fraîcheur qui vient séduire un public plus jeune, à fleur de peau.

La légèreté et le décontracté s’intronisent dans l’univers du luxe, mais en communication le mixte humain/esthétisme se cherche encore. Cette nouvelle dimension ouvre de nouveaux angles de perception plus larges et plus profonds, et laisse peu de chance aux langues de bois. Si la Génération X s’est insurgée contre le greenwashing, la Génération Y se battra contre le contre le dreamwashing. Une jeunesse qui n’hésite pas à confronter ses rêves à la réalité.