Everybody needs a Prada Therapy

La maison Prada et Roman Polanski ont présenté à Cannes le court métrage « A Therapy ». Le film met en scène la visite d’une patiente, la très distinguée Helena Boham Carter, chez son psychiatre, Ben Kingsley. Très vite, l’intérêt de la séance se recentre sur le manteau de la patiente. L’objet de désir fascine tant le psychiatre, qu’il l’essai. Amusant, surprenant, on retiendra le mot de la fin : « Prada suits everyone ».

 

HUMOUR, ART

 

On approuve ? Le film en tout cas, oui : il révèle la tradition et l’anticonformisme qui animent la maison Prada. On apprécie l’avant-garde de cette initiative, présentée au Festival de Cannes, qui associe le luxe au cinéma. Une belle démonstration de l’Art de Communiquer, qui invite à faire parler nos émotions. Et pour le manteau de fourrure sur Ben Kingsley, à vous de juger !