Au commencement était Helmut Newton

Il a fait ses débuts avec des grands créateurs de mode comme Yves Saint Laurent, Pierre Cardin, Pierre Balmain, avec les magazines Vogue, Elle, ou encore Catherine Deneuve ; tous ces noms ont marqué la carrière d’Helmut Newton, à leurs commencements.

L’art d’Helmut Newton se caractérise par sa grande maîtrise de la lumière et du mouvement, par le noir et blanc, et bien sûr par la mise à nu de la femme non-soumise. Dans son travail, il aime cultiver l’ambiguité avec la sensualité de la femme. Des longueurs de jambes interminables, de la nudité, mais toujours avec des talons aiguilles. Selon lui, une femme n’est nue qu’avec des talons aiguille.
Comme en témoigne son modèle favori, Sylvia Göbbel, Helmut Newton n’est pas un photographe de l’instantané. Un travail qui s’apprécie d’autant plus, lorsqu’on réalise qu’Helmut Newton n’a jamais utilisé le moindre logiciel de retouche.



Chez Newton on trouve du nu là où ne l’attend pas, et de l’humour aussi, comme dans ses clichés pour Van Cleef & Arpels. Surprenants, lorsqu’on sait que la maison avait commandé une publicité valorisant la couleur de sa collection.



De l’humour aussi, lorsqu’il travaille pour Hermès. Une posture étonnante, qui semble être une proposition presque trop séduisante, mais jugez plutôt son regard défiant, la chevaucher, car elle a décidé de jouer avec vous, mais oserez-vous ?  



Regard de photographe sur le travail d’Helmut Newton

Bettina Rheims, amie photographe d’Helmut Newton, partage son regard sur son travail, issu des nombreuses discussions et expériences dont elle a bénéficié avec lui.



Exposition Helmut Newton au Grand Palais
Du 24 mars au 17 juin 2012